Rupture

Publié le 18 Janvier 2011

« Et » ? Fini, le « et » !

« Et », c’est abandon c’est rupture

C’est stridente réminiscence

Les stridences, elles dansent d’une oreille

A l’autre, elles recouvrent les airs les plus

Mémorables que j’en oublie


« Et » c’est de l’aigu tellement aigu

Presqu’un « y » de castillane augure

Mais à quoi bon traduire ?

A quoi bon expliquer ?

A quoi bon supplier ?

« Et », c’est rupture


C’est fréquence oscillante

Les fréquences dansent dans la machine

Ce n’est après tout que

Phénomène électroacoustique

Mesurable, bien tempéré


A d’autres !



D’après une musique de Sabina Covarrubias

Rédigé par Gryphon

Publié dans #Poetics

Repost 0
Commenter cet article