La grand-mère d'Oberstein

Publié le 6 Juillet 2010

Ou encore ces G.I's qui en 44 arrivaient sur leurs tanks Sherman des G.I.'s blacks c'est la première fois de ta vie que tu en voyais ils étaient tout sourires te faisaient des coucous puis allaient déloger quelques nazillons embusqués dans les ruines du château d'Oberstein où du haut


Ou encore le retour de ton mari retenu en captivité chez les Soviets on était en 56 et tout le monde te disait il reviendra plus il reviendra plus il est mort et puis oui il est revenu dans un des derniers trains de captifs libérés


Ou encore le départ de ta fille pour la France avec son mari c'était loin la France en 62 et puis ils disaient que c'était juste pour deux ans ils reviendraient après et que tu pourrais leur rendre visite voir le château de Versailles et finalement ils sont restés trente ans avec


Ou encore ton petit-fils que tu as fini par élever toute seule comme ça n'allait pas fort dans le couple du cadet et que ta belle-fille sombrait dans l'alcoolisme et allait faire la fête au Granada tous les soirs jusqu'au


Ou encore le tango que tu aimais danser dans les années vingt alors que tu avais la coiffure adéquate pour aller danser le charleston j'ai vu ça sur une photo de toi que tu m'as montré et c'est sans doute là que tu as rencontré ton fiancé fringuant militaire officier de la république de Weimar en crise qui à la fin


Ou encore était-ce un amour tardif ce compagnon du club troisième âge “automne doré” qui venait te voir dès que tout le monde avait le dos tourné qui conduisait sa vieille Opel Record à toute berzingue l'air de dire j'ai vécu trop longtemps plus rien ne pourra m'arriver plus rien sauf


Ou encore mais déjà tu ne te souvenais plus de grand chose tu soliloquais à qui perd gagne et il était difficile de te faire entendre raison une raison autre que la tienne et le seul à qui tu voulais te confier c'était moi tu voulais absolument me dire quelque chose et j'étais le seul à


Qu'as-tu voulu me dire?


Qu'as-tu voulu?

Rédigé par Gryphon

Publié dans #Poetics

Repost 0
Commenter cet article