De cinq à cinq - dernier round

Publié le 24 Novembre 2009

Bon, je repasse au bloguage old school, et qui sait? peut-être je retrouverai l'envie de billeter à tous vents, mais faut avouer que l'occasion non seulement est exceptionnelle mais incontournable: le fameux Cinq à cinq instauré par Olivier ex-à Montréal et néo-au bord du Léman. Ça ne se refuse pas. D'autant plus qu'après le métrosexuel, la mode est au rétrosexuel (dixit le Nouvel Obs), donc raison de plus. Je vous rappelle les règles?

Où étiez vous en 2004, 1999, 1994, 1989 ... et avant ?
Que faisiez-vous ? Étiez-vous heureux ?
Racontez-nous ce que vous avez fait depuis votre naissance, de cinq ans en cinq ans (uniquement les années finissant par un 4 ou un 9).

Bref, comme l'année dernière et celle d'avant, c'est reparti pour un tour:

Novembre 1969: J'ai quatre ans, j'habite toujours à Marly-le-Roi dans les Yvelines, et puisqu'en cette année érotique, l'homme a eu l'idée de marcher sur la Lune, mes parents décident que le moment est propice pour s'acheter une télé. Je passe à côté de l'évènement; moi, ce que je préfère, c'est de regarder... Zorro! Et Bernardo. Et le Sergent Garcia. Après coup, pas étonnant que je finisse par atterrir au Mexique et que je joue dans un groupe du nom de Vol de Nuit...



Novembre 1974: Tous les mercredis, mon frangin et moi recontrons Patti et Valli, des jumelles suisses. Nos mères sont amies, et pendant qu'elles papotent, nous on s'amuse, on sillonne les forêts, on s'invente des pièces de théâtre et on recrée le monde à notre image. Ça durera encore quelque temps, puis elles se découvrent des trucs de filles qui dépassent mon entendement.

Ah oui, et sinon, l'année a été très foot: Beckenbauer, Müller, Maier, Breitner...



Novembre 1979: En mai, comme tout bon protestant, j'ai été confirmé; en fait de confirmation, c'était surtout la fin de ma carrière religieuse. Je profite néanmoins de l'avalanche de cadeaux qu'on reçoit à ce moment-là, et de l'argent récolté grâce à Dieu je décide de m'acheter une guitare, alléluia. "Pffff... , disent mes parents, apprend d'abord le piano" - "Nan! grognè-je, je serai John Lennon ou rien! (et sauf vot' respect, je vous emmerde)". La première mélodie que je sais gratouiller en m'esquintant les doigts, c'était ça:

 


Novembre 1984: Ça fait quelques mois que, bac en poche, j'ai quitté la France pour l'Allemagne, et c'est la première fois que j'y vis. Pour l'instant, je ne sais pas trop quoi en penser Je suis surtout occupé à m'orienter dans cette labyrinthique fac de Cologne. Les facs allemandes de l'époque laissent beaucoup de liberté aux étudiants, mais cette liberté, va falloir l'organiser. Je commence à lire tout ce qui me passe par la main.

Novembre 1989: En novembre, à Cologne, mes colocs et moi gardons les yeux rivés sur la télé: le Mur vient de tomber. Contrairement à Sarko, on ne va pas à Berlin; après tout, les Prussiens c'est eux et les Rhénans c'est nous. Quand une de nos chambres devient vacante et qu'on organise le casting habituel, il y a des Ossis de Leipzig parmi les candidats. Putain, l'accent... C'est finalement une fille du sud-ouest que sera choisie.

Novembre 1994: Toujours à Cologne, en train de gagner ma vie, mais j'ai changé d'appart et j'habite avec Mella. On sera bientôt rejoint par la flamboyante Alex dont le style de vie va exaspérer tous les locataires de l'immeuble.



Peu importe, on rigole bien, tous les trois, et on passe d'innombrables soirées à ingurgiter des pizzas surgelées et à regarder des films d'action, genre...



Novembre 1999: Dernière année au bord de la mer baltique, comme assistant de la fac de Greifswald. La vie universitaire teutonne m'ennuie et une idée a germé: partir pour le Mexique retrouver ma meilleure moitié. Pour l'instant, je me fais quelques escapades sur l'île de Hiddensee, à l'endroit même, où aux dires de Nina Hagen, Micha avait oublié la pélicule couleur. C'était au temps de la RDA, et c'était Nina Hagen avant Nina Hagen.



Novembre 2004: Je suis au Mexique. Une certaine routine commence à prendre le dessus. J'entre en hibernation.


et ce jusqu'en 2009, année hoûleuse et surtout musicale... A suivre éventuellement ;)

Rédigé par Gryphon

Publié dans #Feuilles mortes

Repost 0
Commenter cet article

christine 25/11/2009 21:32


remember... je t'ai fait cybersigne il y a longtemps déjà... coucou toi again !
touchée par tes textes des posts précédents et par cette nostalgie