Chocolat et dérivés

Publié le 18 Avril 2010

C'est la saison du DELF Junior et dès demain, toute une flopée de profs, dont mézigue, ira sillonner les lycées de la ville pour faire passer, à ces chères têtes brunes, leur diplôme reconnu dans tous les univers possibles et imaginables. Comme il s'agit surtout de débutants, faudra pas s'attendre à des répliques transcendantes ; généralement, les collègues du coin leur ont bien appris à dire « j'aime le chocolat », même si, compte tenu des mesures récentes contre l'obésité galopante au Mexique, on ne s'épanchera pas trop sur le sujet. À l'épreuve orale, on aura les habituelles fautes d’hispanophones, comme celle de confondre le six et le seize.

- Tu as quel âge ?
- Yé souis six ans.
- Ah ? Tu fais vachement plus âgé, dis donc.
- ...
- C'est pas grave. Tu aimes le chocolat?

Parfois, on a droit à quelques bizarreries inédites, comme de cet ado très jock, genre spôôôrtif-moi-on-m’la-fait pas.

- Tu fais quoi, les week ends ?
- Je vais chier avec mes amis.
- Pardon ?
- Je vais chier avec mes amis.
- Tu vas chier avec tes amis ?
- Oui, je vais chier avec mes amis.
- GNNNNNMMPRFFFFFFFFFTSHIHIHIHIHI !
- ???

Jamais su s'il avait voulu dire « jouer avec mes amis » ou simplement « chez mes amis » - à moins qu’il passe réellement ses fins de semaine dans une joyeuse ambiance défécatoire, qui sommes-nous pour juger, et après tout, il doit bien y avoir des activités plus emmerdantes. Quoique.

Rédigé par Gryphon

Publié dans #Vie de prof

Repost 0
Commenter cet article

christine 18/04/2010 23:00



hihi merci pour ces perles... et pour cette information sur ce diplôme méconnu



Gryphon 20/04/2010 04:51



De rien. :)


Quant au diplôme, du moins dans sa version junior, c'est chaque année le même rituel...