Six cordes

Publié le 29 Décembre 2008

Regardez et admirez:


Eh oui, ma nouvelle gratte. Et rien ne vaut une vraie, de gratte (je dis ça pour ceux qui s'amusent à Rockstar sur leur Wii). Ça a été le coup de foudre immédiat, entre elle et moi, à peine étais-je... - bon, pour tout dire, ce n'est pas non plus ze guitar tout court, en fait je rêve toujours d'une Rickenbacker ou d'une Gretsch, même d'occase, mais Epiphone, c'est une marque tout à fait correcte, qui produit du solide et du durable. D'ailleurs, en parlant de "durable", c'est bien ce que presque tous les instruments de musique ont de supérieur à l'électronique. Ma guitare folk, je l'ai achetée en 1979 et, voyez-vous ça, elle fonctionne toujours, alors qu'il faut changer d'ordi tous les trois ans - si ça ne pète pas avant!

J'ai juste dû rajouter un casque à brancher sur mon ampli histoire de préserver les oreilles de ma meilleure moité, des fois que je m'entortillerais les doigts sur le riff de Castles Made Of Sand... Mmmoui, moi qui dans le billet précédent râlais au sujet de mon piètre salaire, je vais encore avoir l'air super crédible, avec toutes ces dépenses. Mais passons, et pour faire bonne mesure, je vous propose à télécharger un spécial guitar heroes, appellation peu contrôlée mais très galvaudée et dont j'exclue le genre de musicos qui sur fond de ciel crépusculaire empoignent leur guitare comme si c'était Excalibur et Durandal réunies que même le plus vicieux des dragons n'ose plus sortir de sa grotte. On fera donc poliment l'impasse sur Yngwie Malmsteen et Joe Sartriani et consorts, dont la virtuosité est inversement proportionelle à leur talent.

Télécharger: Duane Eddy - Rebel Rouser (mp3) - acheter
Télécharger: Link Wray - I'm Branded (mp3) - acheter
Télécharger: The Shadows - Apache (mp3) - acheter
Télécharger: The Rolling Stones - You Got The Silver (mp3) -
acheter
Télécharger: Cream - Badge (mp3) - acheter
Télécharger: Jimi Hendrix - Castles Made Of Sand (mp3) - acheter
Télécharger: The Allman Brothers Band - Midnight Rider (mp3) - acheter
Télécharger: The Byrds - Nashville West (Live) (mp3) - acheter
Télécharger: Frank Zappa - Father O'Blivion (mp3) - acheter
Télécharger: David Bowie - The Jean Genie (mp3) - acheter
Télécharger: King Crimson - One More Red Nightmare (mp3) - acheter
Télécharger: Dire Straits - Sultans Of Swing (mp3) - acheter

Rubrique "c'est quoi ces larsen?": Bon, bien sûr, ils n'y sont pas tous (tant pis pour Jimmy Page), ils sont tous anglo-américains (tant pis pour Carlos Santana) et masculins (tant pis pour Joan Jett). Qui plus est, comme j'avais déjà douze titres, je me suis arrêté à la fin des Seventies (tant pis pour ceux qui suivent).

Les trois premiers morceaux sont des instrumentaux. A commencer par Duane Eddy et son son "twangin", qu'il a obtenu en accordant ses cordes une octave plus bas (1958). Ensuite le très sous-estimé Link Wray, adepte d'un son rugueux bien avant l'invention de l'effet de distorsion (1959). Des Shadows, groupe propret avec pas de danse synchronisés (et ridicules), surnage cette évocation western, dû au guitariste Hank Marvin (1960).

On passe au Sixties: le guitariste rock par excellence, c'est bien Keith Richards, inutile de me contredire. Ici un morceau issu de "Let It Bleed" (1969), le premier de la carrière des Stones sur lequel il chante intégralement - et d'ailleurs un des derniers où figure encore Brian Jones. Cream, c'est non seulement l'occasion d'inclure Eric Clapton dans le palmarès, mais encore, dans le cas de "Badge" (1968), un invité prestigieux: George Harrison, qui était venu rendre la politesse à son pote après que ce dernier s'était fendu d'un solo mémorable sur "While My Guitar Gently Weeps". Pour des raisons de contrat, le Beatle avait choisi d'apparaitre sous le pseudo de l'Angelo Mysterioso (pfff, n'importe quoi...). Vous reconnaitrez son intervention dès la fin du deuxième couplet, avec son style en arpèges caractéristique. Quant à Clapton, il s'illustre par son solo bluesy, le même jusqu'à ce jour. Rare constance. Que rajouter à Jimi Hendrix, sans doute le meilleur guitariste toute catégories confondues (là, ça se discute, mais je suis prêt à en découdre avec vous)? "Castles Made Of Sand" (1967), morceau qui me hante depuis des lustres et qui frise la perfection.

Seventies 1: Groupe étendard du rock sudiste, les Allmann Brothers brillaient par leur guitariste Duane Allmann, qui allait mourir bientôt. On ne donnait alors pas cher de la carrière du groupe, mais ils sont su poursuivre sans le frangin. Ici, "Midnight Rider" (1970). Les Byrds avaient déjà innové en créant via Roger McGuinn le son "jingle-jangle" (réécoutez "Mr. Tambourine Man"), mais ici, sur cette version live de "Nashville West" (1970), rendons grâce à Clarence White, guitariste de l'ultime mouture du groupe et néanmoins la plus constante: inspiré de country, de bluegrass, il s'en donne à coeur joie sur cet instrumental. Frank Zappa avait toujours prétendu qu'il n'était pas si bon guitariste que ça, qu'il lui fallait encore et toujours répéter et que l'improvisation inspirée n'était pas son truc. Vu les compositions complexes du groupe, on ne s'en étonnera pas trop. Ici, un morceau issu de "'Apostrophe" (1972).

Seventies 2: Ce n'est évidemment pas Bowie himself qui est à l'honneur ici, mais son guitariste glam, Mick Ronson, responsable du son rock de "Ziggy Stardust" à "Pin Ups", avant de se faire virer comme tous les Spiders of Mars. Je n'ai pas vraiment l'impression que Bowie ait par la suite trouvé un guitariste aussi cool que Ronson. D'ailleurs, à ce sujet, une petite vidéo:



Les guitaristes professionels vénèrent Robert Fripp (moi pas vraiment), austère maître de la gratte, dont le projet musical le plus fameux était (et restera) King Crimson; j'ai eu du mal à choisir, mais finalement j'ai opté pour ce morceau issu de "Red" (1975). Et on termine par Mark Knopfler, le guitariste qui n'utilise jamais de médiator. Star des Eighties, on a sans doute surestimé les Dire Straits, surtout quand ils se sont mis à la moraline. À leurs débuts, ceci dit, on sentait encore l'atmosphère plutôt sympa de groupe de bars, de groupe pour potes, avec cet intemporel "Sultans Of Swing".

Rédigé par Gryphon

Publié dans #Musiques

Repost 0
Commenter cet article

Nathalie 06/01/2009 00:45

Merci pour la vidéo, on ne se lasse pas de Bowie. Sinon, a quand une retrospective Nina Hagen ? bon et alors, ta guitare, ca va?

Gryphon 06/01/2009 02:32


Tiens, bonne idée, ça, la rétrospective, je vais y penser...
Et la guitare, pour sûr que ça va, yahouhou! :)))

J'adore les cadeaux utiles.