Santa Fe (1)

Publié le 29 Mars 2017

À huit heures du matin, un soleil débonnaire fait étinceler les tours de Santa Fe. Qu'on le veuille ou non, ça leur donne un air bladerunneresque, d'autant plus que nous sommes sur les hauteurs de Mexico et qu'une centaine de mètres plus bas, le village de Santa Fe prend des allures de favela. À tel point qu'on oublie qu'à l'origine, il y avait juste ce village, et après seulement le centre bizness clinquant, qui est à Mexico ce que La Défense est à Paris. - À la différence près que Santa Fe, l'usurpateur, a été construit sur une ancienne décharge publique et que d'aucuns se plaisent à répéter que le sous-sol est pourri. 

Mon cours a lieu au 16e étage. Je sens depuis quelque temps qu'il est en train de battre de l'aile. Au début, j'avais 12 étudiants, il m'en reste trois - une usure presque normale d'un cours qui a commencé il y a 15 mois, longévité assez honorable. Nous sommes en passe de terminer la progression A2, le thème du jour, ce sera une systématisation du futur simple et un réemploi via la question classique: où serez-vous dans cinq ans? 

Ce qui, hasard de calendrier, demande de la délicatesse: comme pas mal d'autres entreprises en ce moment, ici on restructure, c'est-à-dire qu'on vire des gens, dont une de mes étudiantes. La couleuvre est avalée, certes, mais je ne m'étonne pas que ses satisfactions futures sont familiales, en gros: voir ses enfants grandir. B., lui, se voit construire sa maison sur un terrain qu'il possède et L. rêve d'ouvrir son club de plongée sur la côte pacifique. 

Rédigé par Gryphon

Repost 0
Commenter cet article